• La règle d'or de la réussite - un alliage d'argent.
    Mykhaylovskyy Logo


#slider
#slider
#slider
#slider

Qu’est-ce que l’argent?

L’argent (Ag)  est un métal blanc, très malléable et tendre,  pouvant être coupé avec un couteau. L’argent est plus rigide que l’or, mais plus souple que le cuivre. Il se laisse très bien polir, il a le taux de réverbération le plus élevé, et c’est le métal le plus conducteur d’électricité et le plus calorifère. La densité de l'argent est de 10.50 ; son point de fusion est de 960,5 ° C.

Résistant à l’humidité et stable à l'égard de l'oxygène, l’argent n’interagit pas avec les acides organiques, les alcalis, l'azote, le carbone. L’argent est résistant  aux acides chlorhydriques et fluorhydriques. Il est également indissoluble dans l'acide sulfurique dilué. L'eau régale, qui est utilisée pour le raffinage de l'or, forme un film protecteur sur la surface de l’argent. Toutefois, une exposition prolongée à l'air, provoque un noircissement progressif de l'argent sous l'action du sulfure d'hydrogène présent dans l'air. L’argent se marie facilement avec le soufre. L'ozone  produit également une teinte noire sur la surface de l’argent. Le chlore, le brome, l'iode entrent en réaction avec lui, même à température ambiante. L’argent se dissout facilement dans l'acide nitrique et dans l’acide sulfurique concentré lorsqu'il est chauffé. Il est soluble dans le cyanure alcalin, bien allié avec le mercure en produisant un amalgame d'argent.

Dans la nature, l'argent se décline en plus de 60 minéraux, sous différentes formes. Ce sont essentiellement des composés sulfureux  à haute concentration d’argent (87%). Or, malgré la grande quantité d'argent  dans les minéraux, ils se trouvent par petites doses, souvent dispersées parmi d'autres minéraux. L’argent naturel est beaucoup plus rare que l’or naturel, puisqu’il s’associe plus facilement à d'autres éléments. L’argent est un alliage naturel d'or, de cuivre, de fer, de bismuth, de mercure, de platine et d'autres éléments. Il se présente sous forme de grains irréguliers, des plaques, des feuilles, des fils et des dégagements filiformes. De gros gisements naturels  dont le poids peut atteindre  des centaines  kilogrammes sont très rares.

Les principales sources d'argent sont des complexes de minerais de métaux non ferreux  dont on extrait à la fois l’argent, le plomb, le zinc, le cuivre, le nickel,  l'or et  l'uranium. L'argent  est récupéré, tout comme dans le cas de l’or,  par l’amalgamation et par la cyanuration en fonction de la nature de la matière première, à partir des minerais d’argent. Le produit extrait est soumis à un affinage. Le principe du procédé d’affinage consiste à dissoudre l'anode pour en faire des cristaux d’argent pur précipités sur la cathode. Après une filtration et un lavage, le dépôt d'argent est soumis à la fusion. Par la suite on continue à traiter la boue d'anode insoluble contenant de l'or et du platine. L’argent pur affiné est disponible en lingots de différents poids, en poudre et en granules. Le taux de pureté de l'argent peut atteindre 99,9999%.

Grâce à ses propriétés uniques - une haute conductivité électrique et thermique, le facteur de réflexion, une sensibilité à la lumière, etc - l'argent a un très large éventail d'applications. Il est utilisé dans la joaillerie, la photographie, l'électronique, l’électrotechnique, la construction d’appareils de précision et de fusées, dans la médecine, pour les revêtements protecteurs et décoratifs, pour la fabrication de monnaies, de médailles et d’autres objets de souvenirs.

Si dans l'antiquité l'or était appelée le métal du Soleil,  l'argent était considéré comme le métal de la Lune.  Le mot «argent» viendrait du mot assyrien "sarpu" qui signifie d’une part le marteau, mais aussi la lune. « Lapis » – le nitrate d'argent – était nommé "pierre de lune" et était utilisé dans les temps anciens pour soigner le système nerveux et l'épilepsie.

L’argent, le métal de couleur blanche, a des propriétés telles que la brillance, la malléabilité, la conductivité thermique, la conductivité électrique. L'argent est très souple, on peut donc en produire des feuilles d'environ 0,25 microns d’épaisseur. La densité de l’argent est de 10,53 grammes  par centimètre cube, son point de fusion est de 963 ° C, la température d'ébullition de 2865 ° C. L’argent interagit avec les acides, il est dissous dans l'acide nitrique et l'acide sulfurique. Quant à l'eau régale, il forme avec elle  le chlorure d'argent AgCl indissoluble.

Il est stable par rapport à l'action des alcalis, des acides organiques et minéraux, mais une quantité minime de l’hydrogène  sulfuré dans l’air lui fait perdre son éclat. Pour qu’il ne ternisse pas, il est recouvert de rhodium  dont la couleur ne diffère pas de celle d’argent.
Top